top of page

LES JEUNES S’EXPRIMENT

ACC SASK YSO - WE KNOW
Kristen's Story - My Life
Stephanie's Halifax DST Project

Le CCPEJ travaille avec des jeunes, dont Alisha et Susan, pour les aider à faire valoir l’importance d’avoir une famille permanente. Il y a environ 30 000 enfants et jeunes placés par le gouvernement au Canada (foyers d’accueil et foyers de groupe) qui sont légalement disponibles pour la permanence (adoption, tutelle légale, soins de parentalité, soins coutumiers ou réunification avec des membres de la famille biologique en bonne santé). La majorité de ces enfants et de ces jeunes sont âgés de six ans et plus. La majorité d’entre eux vieilliront hors du système de placement en famille d’accueil sans famille permanente.

S’ils cessent de recevoir des soins sans trouver de famille, les résultats pour certains seront le sans-abrisme, l’incarcération, la traite des personnes, la parentalité des adolescents, la dépendance à l’aide sociale, le manque d’éducation après secondaire et, dans certains cas, le suicide.


Notre programme, appelé Youth Speak Out, forme les jeunes à parler en public, à participer à des panels et à créer des films et des œuvres d’art sur les raisons pour lesquelles ils ont besoin de familles permanentes. Nous avons des équipes de Youth Speak Out partout au Canada : à Vancouver, Edmonton, Saskatoon, Winnipeg, Ottawa, Guelph, Halifax, Fredericton, Iqaluit, ainsi que d’autres membres à Toronto, London ON, Sydney N.S., Moncton N.B., Nanaimo B.C. et Richmond Hill, ON et prévoit étendre ses activités à Timmins et à Thunder Bay, en Ontario, au cours des trois prochaines années.
 

CE QUE DISENT NOS JEUNES

« Je ne savais pas qu’il y avait tant de gens qui avaient vécu les mêmes choses »

—  Alisha - Formation Les jeunes s’expriment, Edmonton, novembre 2013

Ces jeunes sont toujours en famille d’accueil, ont été adoptés ou ont vieilli hors du système sans famille permanente. Ils apprennent à participer à des panels où ils peuvent dire aux législateurs, aux décideurs, aux travailleurs sociaux, aux avocats des tribunaux de la famille et aux juges, aux familles adoptives potentielles, et d’autres décideurs ce que c’est que d’être en famille d’accueil et pourquoi ils ont besoin de familles qui resteront avec eux longtemps après qu’ils aient 16, 18 et 21 ans.

 

Jusqu’à maintenant, ils ont pris la parole sur la Colline du Parlement, à Queen’s Park, à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, devant des travailleurs sociaux, des parents adoptifs, des enseignants, des travailleurs sociaux et des travailleurs sociaux éventuels, des sous-ministres, des ministres provinciaux, le gouverneur général, les directeurs de la protection de l’enfance, les défenseurs des enfants et des jeunes et les parents d’accueil. Leurs voix et leurs expériences ont commencé à changer les politiques et les pratiques.

En collaboration avec des organismes locaux de soutien aux adultes, nous préparons les membres de Youth Speak Out à des entrevues avec les médias et travaillons avec des artistes pour les aider à raconter des histoires numériques et à créer des œuvres d’art visuel, des poèmes et des essais véhiculant leurs messages. Ce faisant, ils nous disent qu’ils gagnent en confiance et se sentent plus habilités. En racontant leurs histoires, ils contribuent à changer le système. Construire un récit de leur vie devient également un outil thérapeutique puissant et efficace.

Les membres de l’équipe sont maintenant disponibles pour parler aux parents adoptifs potentiels, aux travailleurs sociaux, aux juges, aux avocats, aux éducateurs, aux politiciens, aux décideurs et à tous ceux qui s’intéressent à la permanence des enfants et des jeunes en foyer d’accueil.

Nos objectifs ultimes sont d’aider les jeunes à défendre les intérêts des familles permanentes avant qu'elles ne vieillissent hors des soins gouvernementaux.

Les jeunes que nous formons forment un solide réseau de soutien les unes pour les autres. Ils acquièrent d’importantes compétences en matière d’art oratoire et de défense des droits. Ils nous disent aussi qu’ils se sentent plus maîtres de leur vie. Ils ont utilisé cette formation pour apporter des changements réels.


Certains de nos jeunes ont trouvé des familles grâce à ce travail. D’autres ont eu des possibilités d’emploi ou ont fait des études postsecondaires.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec le Conseil d’adoption du Canada au 613-680-2999 ou par courriel à info@adoption.ca.